FRED : quatre grandes classes de « travailleurs confinés »

Mis à jour : mars 24

Vous avez survécu à votre première semaine de télétravail à temps plein ? Bien sûr, certains (29% selon les statistiques) ont eu de l’entrainement. Ils ont déjà télétravaillé entre un et deux jours par semaine. D’autres sont rompus au management à distance, ou sont indépendants et travaillent de chez eux depuis un moment.


La raison de la situation actuelle (urgence sanitaire) n’était envisageable que parmi de nombreuses autres qui font du télétravail le mode de travail du futur. En effet, cette cinquième raison vient s’ajouter aux motivations environnementales, sociales, sociétales et économiques.

Heureusement, certaines entreprises ont fait le nécessaire pour vraiment prendre les devants en formant leurs salarié(e)s au télétravail. Cependant, pour l’immense majorité, être « forcé(e) » à télétravailler, c’est nouveau ! Et vous venez de réaliser que vous êtes rentré(e)s dans un monde à la fois familier et différent.

Certes, tout le monde est capable de télétravailler, mais les conditions sont inhabituelles et être formé(e) est un réel avantage.

Dans cette situation, les observations montrent que celles et ceux qui ont la chance de pouvoir télétravailler se divisent en quatre grandes catégories selon deux axes :

  • Le degré d’appréciation du travail. Il faut considérer le travail à effectuer en regard de toutes les activités possibles dans l’environnement personnel. Genre « j’adore mon métier de comptable, mais une partie de Street Fighter sur PS4 contre Bernard … » ou « quoi, c’est déjà 14h. Je n’ai pas vu le temps passer en lisant le rapport de Patrice sur l’innovation transversale. Il y a plein d’idées passionnantes à mettre en œuvre dès qu'on pourra. »

  • Le besoin d’interagir en présentiel avec leurs collègues (ou pas). En équilibre avec les interactions possibles dans l’environnement personnel en télétravail. Genre « c’est fou ce que Caroline me manque » ou « C’est fou ce que la vie est belle quand on n’est pas emmerdé(e) par Caroline. »

Ceci dit, quelle que soit votre catégorie, n’oubliez pas :

  • Rythmez vos journées. Inutile de mettre un costume ou des chaussures dans votre appartement comme le recommandent certains. Mais habillez-vous comme si vous alliez avoir un appel en visioconférence. Personne n’attendra que vous ayez une cravate, mais soyez présentable.

  • N’oubliez pas vos rituels du matin. Certains de ces rituels comme le trajet domicile travail ne sont plus d’actualité, mais conservez les autres et développez-en de nouveaux qui vous conviennent (sport, réflexion, lecture, …) selon vos envies le matin ou le soir.

  • N’oubliez pas de faire des pauses (surtout si vous aimez ce que vous faites)

  • Mangez à heures fixes, même si vous n’avez pas complètement fini un dossier.

  • N’ouvrez pas le frigo en dehors des repas !

  • Appelez vos collègues raisonnablement, mais appelez-les.

  • Appréciez vos succès : un dossier terminé, une épreuve surmontée, un appel téléphonique sympa, …

  • Quand la journée est finie, elle est finie 😊

N’hésitez pas à découvrir ou relire nos articles sur le télétravail comme les bénéfices cachés de la limitation des déplacements, les huit recommandations pour une journée de télétravail réussie, et les différentes façons de télétravailler.


Prenez soin de vous, de vos enfants et de votre famille. Le confinement, c’est pour notre bien à tous.


Pour ❌ le 🦠 :

  • 👨‍👩‍👧‍👦 Respectez le confinement.

  • 🚫🤦 Ne touchez pas votre visage.

  • 🚫🤧🤲 N'éternuez pas dans vos mains.

  • ✅🤧💪 Éternuez dans vos coudes.

  • 🧼🖐⏲2️0️  Lavez-vous les mains régulièrement (au moins 20 secondes).

  • 🚫🛒😡 Quand vous faites vos courses, inutile de prendre tout ce qu'il reste. Là aussi, pensez aux autres 💕.s

© 2020  GYGE