Huit recommandations pour une journée de télétravail réussie

Votre entreprise a instauré le #télétravail. Vous avez décidé de vous lancer.


Après le processus d’approbation, c’est donc votre premier jour de télétravail de chez vous. Certes, vous vous êtes préparé(e), mais vous ressentez aussi une petite angoisse.


Le télétravail implique plus de liberté et d’indépendance, comme tous ceux qui l’ont expérimenté le constatent. Mais c’est aussi plus de responsabilités. Et il faut conserver la confiance entre vous-même et votre hiérarchie. Or, la confiance, si ça se gagne difficilement, ça se perd en un clin d’œil. Pour être performant(e), vous avez besoin de quelques règles dont la plupart viendront naturellement car elles sont pleines de bon sens.


Néanmoins, voici quelques conseils pour bien vivre vos journées de télétravail, de manière sereine et pérenne.




Avant de démarrer le télétravail

Prévenez clairement votre entourage que vous télétravaillez. Si vous pensez que ça peut être utile, fixer là aussi, gentiment, 2-3 règles.


Par exemple, il est possible que votre conjoint considère que votre journée de travail est finie quand il/elle rentre de son travail (en plus "un peu" énervé[e] du temps passé dans les embouteillages). Si vous êtes OK avec ça, pas de souci. Sinon, il est important de faire savoir que ce n'est pas parce qu'il/elle est là que votre journée de travail à vous est terminée.


Si vous avez des enfants, soyez clair également sur ce qu’ils peuvent faire ou pas en rentrant.

Rien ne vous empêche de prendre une pause quand ils arrivent, mais n’oubliez pas que vous travaillez. Vous pouvez être en pleine conversation téléphonique avec votre patron. Il vous dira probablement qu’il trouve ça charmant, mais, le pense-t-elle/il vraiment ? Soyez « pro » autant que possible, sans trop en faire pour autant non plus 😊.


Concernant votre entourage, il est aussi important que tout le monde comprenne que ce n'est pas parce que vous télétravaillez que vous êtes là pour faire la vaisselle, les courses, le diner, la lessive et le lit. Ça doit être clair pour tout le monde -y compris votre entourage- que vous travaillez quand vous télétravaillez.


Recommandation N°1: avertissez votre entourage que vous télétravaillez. Que télétravailler, c’est travailler. Pensez à fixer des règles simples de vie pour ces jours-là.


Le matin

Le matin, vous allez vous préparer comme d’habitude. Mais au moment de vous habiller ou de mettre une touche finale, vous allez ressentir une différence. Vous n’avez pas prévu de sortir… Est-il alors important de se préparer comme si j’allais au travail ?


Recommandation N°2 : ne travaillez PAS en pyjama ou en nuisette ou en robe de chambre.


Un des écueils du télétravail est de flouter les frontières entre la vie personnelle et la vie privée. Et franchement, que votre entreprise ait élaboré une belle charte sur le respect de vos équilibres de vie, n’est pas le sujet ici.


Il faut vous imposer une certaine discipline. En journée de travail, vous seriez sorti(e) et vous auriez pris votre voiture, ou tout autre moyen de transport qui aurait naturellement créé une coupure. Cette coupure est importante et vous permet de changer de monde.

De fait, il est important que vous créiez un « rituel », qui vous appartient, qui recrée cette coupure.

Vous n’êtes absolument pas obligé(e) de revêtir votre plus beau costume ou tailleur, mais l’idée est de vous habiller à peu près de la même manière qu’un jour de travail « normal ».

En plus, même si vous n’avez pas de Skype prévu, c’est quand même mieux d’être prêt(e).




Espace de travail

L’espace de travail est un élément central de votre succès en télétravail. Avant tout, vous devez avoir un espace au calme pour travailler. Si vos enfants ou votre conjoint sont à la maison, il est important qu’ils ne considèrent pas que vous êtes en congés.


Recommandation N°3 : aménagez-vous un endroit dans lequel vous vous sentez confortable pour travailler.


Si vous avez la chance d’avoir assez d’espace chez vous pour avoir un poste de travail dédié, c’est l’idéal. Bien éclairé si possible, une température agréable, un bureau, une bonne chaise… Si vous n’avez pas la chance de pouvoir disposer d’un endroit dédié, il est néanmoins important que vous vous installiez confortablement pour travailler.

Si le coin que vous avez aménagé ne vous convient pas/plus, voyez comment mieux vous installer ailleurs. Vous allez passer au moins 20% de votre temps de travail ainsi. ça vaut quand même le coup de s'installer pour être bien et productif.


Au passage, n'oubliez pas de vous faire plaisir. Vous ne dérangerez personne. Si vous aimez écouter de la musique quand vous travaillez, vous pouvez ! Vous aimez avoir un diffuseur à parfum qui distille une douce odeur de lavande ? Vous pouvez ! Vous adorez travailler avec des moufles... là c'est plus difficile 😊...


Grignoter

Une des tentations pour beaucoup d’entre nous est ce bocal irrésistible de cookies ou de bonbons que l’on se réserve pour les bons moments dans le placard de la cuisine. Il arrive qu'on pioche dedans le matin avant de partir ou le soir en rentrant. Mais là, il est à coté toute la journée !


Recommandation N°4 : Vous êtes seul(e), mais ce n’est pas une raison pour vous laisser aller ! Même si vous êtes un peu stressé(e), ne cédez pas à l’évacuation du stress par la régression.


Bien sûr, une bouteille d’eau et toute autre chose bonne pour votre santé est bienvenue, mais n’oubliez pas que vous devez rythmer votre journée. Au début, c’est un exercice difficile, ne vous leurrez pas, mais il vaut le coup, là aussi.


Organisez-vous, organisez-vous, organisez-vous !

Quelque soit l’organisation qui vous convient, adoptez-la. Vous aimez faire des listes de choses à faire, vous appréciez d’utiliser OneNote, Sticky Notes, le papier, Trello, … Servez-vous-en ! Vous êtes autonome : choisissez vos armes pour être performant.


N’oubliez pas non plus que vous pouvez (devez !) appeler les gens dont vous avez besoin. Les néo-téléworkers attendent souvent qu’on les appelle. Sur votre site, les gens qui ne télétravaillent pas attendent aussi votre appel et pour la plupart "ne voudront pas déranger car vous êtes en télétravail".


C'est une façon de considérer qu'on ne travaille pas vraiment quand on télétravaille. Quelqu'un qui vous appelle en sachant que vous télétravaillez, c'est un cadeau : il ou elle considère bien que vous travaillez "normalement" !


N’hésitez pas à passer un coup de fil, un Skype, … Ne vous coupez pas de votre patron ou de vos collègues pendant la journée de télétravail : téléphonez à bon escient au moins (un peu plus ne fera pas de mal non plus) comme vous le faites quand vous êtes sur site.

S'il y a une réunion, participez-y par audio ou vidéo, et participez en étant à l'heure, bien sûr. Au fait, ne demandez pas à reporter une réunion à laquelle vous êtes censé(e) participer parce que vous télétravaillez. C'est désastreux comme effet. A vous de vous organiser pour être virtuellement présent(e) si vous deviez participer.


Recommandation N°5 : planifiez vos tâches et participez aux réunions !





Attention au rythme

N’oubliez pas que le rythme au bureau n’est pas celui que vous avez chez vous. Le fait d'être plus efficace n'est pas un problème, bien sûr, sauf si vous "bombardez" quelqu'un sans le vouloir. Je me souviens d’une assistante qui craignait les jours où son hiérarchique télétravaillait « elle me bombarde de dix mails de choses à faire à la minute »… Quand on télétravaille on n’a effectivement pas toutes les petites distractions, ni les tâches "physiques" qu'on accomplit quand on est sur place.


Recommandation N°6 : pensez à respecter le rythme des personnes auxquelles vous vous adressez par mail, téléphone. Travaillez sur plusieurs dossiers.


Si vous aimez ce que vous faites, attention de ne pas trop déborder. Si vous n’aimez pas ce que vous faites, le télétravail est dangereux pour vous, mais si vous vous organisez bien et avez de la méthode et surtout de la volonté, vous vous en sortirez avec les honneurs.


Il est quand même aussi important, dépendant du niveau de maturité de la relation avec votre N+1 de savoir ce qu’on attend de vous pendant votre journée et de satisfaire cette attente. Si vous êtes déjà suffisamment autonome et reconnu(e) pour vous organiser et que votre supérieur juge votre valeur aux résultats, pas de souci: c'est la meilleure situation. Vous devez simplement continuer de mériter cette confiance en vous organisant au mieux, comme vous le faites habituellement.


Fixez vos plages et horaires de travail

Établissez vos heures de travail et tenez-vous-y. Pensez aussi toutes les deux heures à faire au moins quelques pas pour vous détendre et faire travailler quelques muscles engourdis. Il n’y a probablement personne autour de vous pour faire une pause, mais allez au moins boire un coup à la cuisine ou vous faire un café. Si vous avez un chien, allez le promener et revenez.


Recommandation N° 7: consacrez-vous pleinement à ce que vous faites. Vous avez le droit de faire des pauses, mais mélangez le moins possible les temps.


Quand la journée est finie, elle est finie. Mais avant qu’elle soit finie, vous travaillez…

Le fait que vous n’ayez pas de trajets matin et soir en plus du fait que vous mettez moins de temps à vous préparer vous donne beaucoup de temps supplémentaire. Organisez-vous pour savoir comment vous allez l’utiliser équitablement. Généralement les télétravailleurs travaillent plus le matin avec ce gain de disponibilité et ils se donnent du temps personnel le soir. Réfléchissez-y.


Échangez avec vos collègues qui télétravaillent

Si votre employeur n’a pas encore eu l’idée de mettre en place un forum ou un chat autour du télétravail pour échanger des astuces, n’hésitez pas à échanger entre vous quand vous êtes au travail, ou en télétravail. Qu’est-ce qui marche, qu’est ce qui marche moins bien, as-tu une astuce, comment tu fais ?


Recommandation N°8 : parlez, échangez autour du télétravail.


Il ne pourra en ressortir que deux choses : des conseils utiles et des échanges d’expériences intéressants.


💻🙋‍♀️😃 HAPPY TELETRAVAIL 😃🙋‍♂️💻

© 2020  GYGE