Quatre couleurs qui nous éclairent...

Rouge, jaune, vert, bleu ...


WILLIAM MOULTON MARSTON a publié en 1928 « les Émotions des Gens Normaux ». Il décrit dans cet ouvrage le modèle selon lequel nous nous comportons différemment en fonction de notre perception de l'environnement et de l'influence que nous pensons pouvoir avoir sur celui-ci. Selon cette approche aujourd'hui répandue, nous sommes portés à agir (parce que nous pensons que nous sommes "plus fort" que l'environnement) ou à accepter l'environnement dans lequel nous évoluons (parce que nous nous pensons que l'environnement est" plus fort").


Concernant la perception de ce même environnement, certains le perçoivent comme étant hostile et d'autres comme étant favorable. Cela donne quatre grands types de comportements représentées ci-dessous (pour compléter la version 👫 publiée ici 🙂).


Ce modèle simple est très utilisé de nos jours. Il a de nombreuses applications très utiles en entreprise en particulier. il est également utile dans de très nombreuses situations professionnelles (entrepreneurs, futurs associés, responsables, chefs projets, dirigeants, équipes, ...), mais aussi éventuellement personnelles.


Cette approche de nos comportements permet, déjà, de mieux se comprendre et de prendre conscience que nous portons tous un regard sur le monde qui nous entoure avec un angle qui nous est, en fait... très personnel. Cela répond souvent à des questions "pourquoi je réagis comme ça" ou "comment je fonctionne".


Rapidement, on peut comprendre aussi que notre voisin ou voisine, qui ne porte pas le même regard sur le monde que nous, n'aura donc probablement pas le même comportement.


Car l'enfer c'est les autres (Jean Paul Sartre)...

D'ailleurs ce comportement peut nous interroger : trop amical(e), trop direct(e), trop logique, trop précis(e), vous agace. Ou au contraire chaleureux(se), décideur(se), détendu(e), observateur(trice), sont des qualités que vous appréciez particulièrement chez lui ou elle.


Cela peut créer des situations que beaucoup d'entre nous ont pu rencontrer. Si vous êtres une personne, par exemple, qui apprécie d'être au calme, qui est bien ordonnée, très soigneuse, qui met de la fierté dans des approches réfléchies, vous pourrez vous poser des questions face à une connaissance qui va facilement vers les autres, qui parle fort, qui s'habille de manière voyante, même pour un rendez-vous d'affaire important.


De même, une personne qui a envie "de changer le monde", qui veut aller de l'avant, qui a de l'ambition, peut avoir des difficultés à comprendre une amie, assez effacée qui ne veut pas évoluer, pas changer, qui peut aller jusqu'à se dévaloriser en permanence quand on la "pousse"... Mais qui peut "exploser" d'une colère dévastatrice, irrationnelle, pour ce qui semblait n'être qu'une péripétie dans une soirée.


La beauté de ce modèle est que vous allez pouvoir comprendre POURQUOI cela vous attire ou vous agace et donc prendre du recul, et cela va vous aider à avoir des approches plus adaptées et à prendre de meilleures décisions pour vous et votre entourage.


Le paradis c'est de se comprendre et de [mieux] comprendre les autres (anonyme)...


Attention. Il ne s'agit nullement d'enfermer chacun dans une case, car au-delà des stéréotypes, nous avons en nous ces quatre "grande tendances" de comportements, mais à des "doses" (très) variables.


En fait, c'est un peu comme si nous avions quatre "petites voix" (quatre petits anges gardiens) qui guident nos comportements. Certaines de ces voix sont fortes et d'autres plus timides, voire inexistantes et c'est différents pour tous. Se connaitre et comprendre que les autres sont potentiellement différents (et en quoi...) sont deux compétences incontournables d'un leader à énergie positive. Comprendre aussi que chacun contribue avec sa vision du monde et sa propre vision de soi est capital. Car chaque vision amène des compétences très diverses et une diversité, pour peu qu'on soit ouvert à cette diversité et qu'on soit capable de bienveillance et de compréhension.


Ce modèle de Marston, ou langage des couleur ou DISC a l'avantage d'être ludique, profond, pédagogique mais aussi facile à retenir avec un minimum d'efforts pour être réellement utile au quotidien, pour peu qu'il soit correctement maitrisé et utilisé à bon escient.


Et le gagnant est...


Voici un exemple simple pour vous remercier d'avoir "tenu bon" et lire jusqu'ici.

Vous connaissez probablement Richard Branson -pardon SIR Richard Branson- (patron de la "galaxie" Virgin). Si vous connaissez, vous appréciez, vous n'appréciez pas ce personnage "haut en couleur" ?


Selon vous, comment qualifiriez-vous le comportement de ce grand patron ? Est-il orienté plutôt vers les personnes (tendance verte ou jaune), plutôt vers les faits (tendance bleu ou rouge)? Semble-t-il amical, ouvert, ou en retrait, etc. ?



Pour vous aider, voici des extraits d'un interview au Gentleman's Journal qu'il a donné en 2012. Comme il s'agit d'un interview en anglais, voici les phrases marquantes suivies d'une traduction en français qui peuvent vous aider:

  • There’s no better satisfaction than watching the people around you, who have worked day and night to get something right, realizing that dream.

  • Naturally there were huge risks, but I never once thought I’m doing the wrong thing, I and the people around me believed 100% we could make Virgin a success.

  • I tried to be a good leader and bring out the best in people by listening to them, trusting in them, believing in them, respecting them and letting them have a go!

  • My favorite bit of advice to give to people is…The brave may not live forever – but the cautious do not live at all!

  • I like to think I remain as energetic, inquisitive and daring.

  • It started with a phone-call from Al Gore while I was in the bath, …

  • I am a great believer that you need passion and energy to create a truly successful business.

En français cela donnerait :

  • Il n’y a pas de plus grande satisfaction que de regarder les gens autour de vous, qui ont travaillé jour et nuit pour obtenir le résultat voulu, réalisant ainsi ce rêve.

  • Naturellement, il y avait des risques énormes, mais je n’ai jamais pensé que j’agissais mal, les gens de mon entourage et moi-même pensions à 100% que nous pouvions faire de Virgin un succès.

  • J'ai essayé d'être un bon leader et de faire ressortir le meilleur des gens en les écoutant, en leur faisant confiance, en y croyant, en les respectant et en les laissant tenter leur chance !

  • Mon conseil préféré à donner aux gens est… Les courageux peuvent ne pas vivre éternellement - mais les prudents ne vivent pas du tout !

  • J'aime penser que je reste aussi énergique, curieux et audacieux.

  • Tout a commencé avec un appel téléphonique d'Al Gore alors que j'étais dans mon bain,…

  • Je suis profondément convaincu que vous avez besoin de passion et d'énergie pour créer une entreprise véritablement prospère.

Voilà.... Je vous laisse réfléchir....

...

Vous avez trouvé ?

...

...

...

...

...


...

...

...

...

...

Sir Richard Branson s'exprime majoritairement dans la couleur Influence (jaune) lors de cet entretien.

Voici une photo de ce patron emblématique, sportif, mais pas que...Il s'est déguisé en hôtesse de l'air Virgin à la suite d'un pari perdu... Avec le recul, imaginez Carlos Tavares faire un pari, le perdre, et se déguiser de la sorte ! Assez improbable qu'il se sente confortable dans ce type de situation. Comme nous l'avions vu, la couleur dominante de Carlos Tavares serait plutot la Dominance (rouge).


Pourquoi ?


Beaucoup des phrases de Richard Branson font références à des personnes (regardez le constrate avec l'interview de Carlos Tavares). Bien sûr, il y a également des faits, mais le relationnel est clairement au centre des préoccupation de Sir Richard Branson. La phrase fétiche : "Les courageux peuvent ne pas vivre éternellement - mais les prudents ne vivent pas du tout", montre clairement une volonté d'agir (influencer) et une parabole de stigmatisation assez intéressante des personnes "prudentes" (qui, elles, pourraient trouver l'environnement hostile).

Il est question de passion, d'énergie (souvent), d'audace, on sent l'influence forte qu'il peut exercer sur son entourage. Il est important pour lui d'entrainer les gens derrière lui (mon entourage et moi-même pensions à 100% que nous pouvions faire de Virgin un succès.)

L'anecdote sur l'appel de Al Gore pendant son bain est cocasse. Mais au delà du "story telling" parfaitement maitrisé, cet épisode montre qu'il n'a pas peur du ridicule (et au contraire, probablement s'en amuse), car il ne voit pas en quoi cela pourrait l'être. Vous imaginez là aussi l'abbé Pierre ou Caros Gohn, ou Carlos Tavares raconter lors d'un interview qu'ils ont reçu un appel d'Al Gore alors qu'ils étaient dans leur bain ? Les nombreuses sociétés Virgin, les activités très diverses, la passion peuvent donner une impression de "dispersion" (avérée ou pas), mais qui renforce cette d'énergie qu'il dégage, mais avec un brin de désorganisation, voire de "folie" qui se rencontre souvent chez les personnes ayant une partie "influence" importante. Et l'émotion motrice qu'il dégage semble bien être authentiquement la joie partagée (de réussir ensemble, bien sûr).



Jaune (Influnece) est donc la couleur fortement dominante montrée par Richard Branson dans cet interview, mais n'oubions pas qu'il a probablement des comportements qui sont également teintés de Dominance de Stabilité et de Conformité au quotidien. En particulier dans la seconde partie de l'interview, il va s'appuyer sur une autre couleur... Essayez de deviner laquelle, nous verrons cela une autre fois.

© 2020  GYGE